Fab « Fabulous Bassman » Besson

746335878734572759_336431690

Four gut strings are enough to Fab Bassman to stroke and slap his big woody lady. He came into the Combo like he plays his music : with his mountaineer’s headlamp by exploring new territories. He’s originally an electric bass player and writes and records electronic music (« The KarXX » project) between different eccentric projects. Here though, he rides down the zipline on his double-bass strings from the Chartreuse mountains, to land on the Combo’s ground for a much earthier music. No need for a drummer with five skins : Fab is the Combo’s rhythm locomotive. He knows how to plow this ground of rockabilly plains with his cardiac slapping à la Bill Black and how to color his blues with elastic notes à la Willie Dixon. The fab bassman’s professionalism testifies his years of experience on stage and in the studio : with him, a musician always go home less stupid.

——————————————————————

Quatre cordes suffisent à Fab Bassman pour caresser et claquer sa grosse dame boisée. Il est arrivé dans le Combo comme il fait de la musique : avec sa frontale de montagnard, en explorant de nouveaux territoires. A l’origine il est bassiste électrique et compose de la musique électronique (projet « The KarXX »), tout ça entre différents projets musicaux originaux. Mais là, il dévale en tyrolienne des montagnes de Chartreuse sur les cordes de sa contrebasse, pour atterrir sur le plancher des vaches du Combo au ras des pâquerettes d’une musique plus agricole. Pas besoin de batteur avec cinq fûts : Fab, c’est la locomotive rythmique du Combo. Il sait labourer cette terre des plaines rockabilliques avec son slapping cardiaque à la Bill Black et nuancer le blues avec des notes élastiques à la Willie Dixon. Le professionnalisme du fab bassman témoigne de ses années d’expérience sur scène et en studio : avec lui, un musicien rentre toujours chez lui moins idiot.