Freewheelin’ at the Café Vélo / En roue libre au Café Vélo


Freewheeling ? Actually never when you’re on stage. We always sweat our notes, twanging, slapping and sliding out. But this time we stopped at the Café Vélo, a cyclists’ place in Grenoble as its name clearly states. It’s intended to be a shelter for cyclists who break their bikes, providing them not only parts and fixing but also food and beverage. No better place to stop at for a cyclist. A shop with vintage and downhome flavour : a large vintage window, a vintage Vitus frame hung on the wall, bio food, bio beer ! Located in the suburb of the city, far away from the center, we didn’ t have to deal with the usual drunk dude stumbling on our stage (rather floor). The people who attended our gig were considerate to us and our songs and the time we spent really was one of sharing.
Thanks to Fabien and the whole Café Vélo team, to our friends and all the people who were there for the warm reception.
Wishing Café Vélo a bright future and many cyclists and non-cyclists stopping by for other gigs.

En roue libre ? En fait jamais quand on est sur scène. On sue toujours nos notes et nos rythmes. Donner le bon son est un effort permanent comme celui du cycliste qui roule. C’est en effet dans un lieu dédié au vélo que nous avons branché nos amplis, comme son nom l’indique. Un refuge pour les cyclistes victimes des avaries et des caprices de leur machine, leur offrant non seulement pièces détachées et réparations mais aussi de quoi se restaurer et se rafraîchir. Pas de meilleur lieu pour un cycliste. Une boutique avec une saveur rétro : une vitrine à l’ancienne, un vieux cadre Vitus accroché au mur, on se croirait projeté dans les années 60 ou 70 avec un Anquetil ou un Merckx qui pourrait y faire une pause au milieu d’une étape alpine. De la nourriture bio, des bières bio, contrairement à notre musique qui, bien qu’elle sente le foin et la poussière, carbure à l’électricité nucléaire. Jouer au Café Vélo, une manière de se donner bonne conscience. Situé dans un faubourg de la ville, bien à l’écart du centre, nous n’avions pas à nous coltiner le classique type bourré qui vient tituber sur la scène (ou plutôt le sol). Ceux qui ont assisté à notre concert nous ont gratifiés de leur attention et nous avons passé un véritable moment de partage.
Merci à Fabien et toute l’équipe du Café Vélo, à nos amis et tous les gens pour leur accueil chaleureux.
En souhaitant au Café Vélo un brillant avenir et de nombreux cyclistes et non-cyclistes pour d’autres concerts.

Setlist Café Vélo, 17.04.2015 :

BLUE TRAIN
NORTH TO ALASKA
LITTLE SISTER
I WISH I KNEW
NOT FADE AWAY
LOST IN OKLAHOMA
MY BABY LEFT ME/THAT’S ALL RIGHT
RAMBLIN’ MAN
BABY LET’S PLAY HOUSE
YOU GOTTA MOVE
BLUE MOON OF KENTUCKY
TWILIGHT TRAIN
THE RETURN OF MARV
COUNTRY HEROES
LONESOME TRAIN
JOY OF MY LIFE
CAN’T BE SATISFIED
HONEY DON’T
ON MY OWN
BLUE SUEDE SHOES
DAISY BOOGIE
MAN OF CONSTANT SORROW
LOST HIGHWAY
MYSTERY TRAIN
BANG BANG
DON’T BE CRUEL (vocals by Marco)

Combo :
Fabrice Besson, Marco Marinier

/Steffan Rock on detour

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Comments are closed.